fbpx

février, 2020

mer12fev20:30ROCÍO MÁRQUEZ20:30 Style:Flamenco

Viavox Production présente : ROCÍO MÁRQUEZ, nouvel album « Visto en el Jueves »

 

Rocio Marquez

 

Rocío Márquez symbolise le flamenco contemporain à son plus haut niveau, tant par la transcendance de son chant, la profonde connaissance des racines de son art, que par l’innovation permanente qu’elle y apporte. Son excellence a été reconnue dès ses débuts, en 2008 au Festival International del Cante de las Minas à La Unión. Elle y récolta une moisson de prix, dont le plus prestigieux d’entre eux, la Lampara Minera. Elle a depuis sorti quatre albums, aussi ambitieux que réussis, qui sont devenus des jalons dans l’histoire récente du flamenco et ont nourri les répertoires de ses nombreux concerts internationaux.

Dans cette époque du zapping, du tout jetable et des réseaux sociaux exacerbés, Rocío Márquez propose un exercice de mémoire : écouter des mémoires vivantes et plurielles. Et elle le fait en utilisant, en découpant et en collant, en un mot en revisitant des chansons et des cantes, des palos flamencos et des musiques populaires reliés par un lien diffus mais à la fois crucial sur un plan personnel : tout a été déniché au marché aux puces historique du jeudi, El Jueves, de la rue Feria à Séville. Ainsi est né « Visto en el Jueves » le 5ème album de Rocío Márquez où elle propose une réflexion critique sur le concept d’auteur à travers un répertoire dans lequel la distinction entre flamenco et chanson s’estompe.

On trouve ainsi des arrangements de titres de grandes figures de la musique espagnole ainsi que des palos flamenco revisités. Bambino, Rocío Jurado, Paco Ibáñez, Concha Piquer, El Cabrero, Turronero, Pepe Marchena, José Menese et Manuel Vallejo se croisent et s’entremêlent dans des serranas, abandolaos, fandangos, malagueñas, rondeñas, peteneras, bulerías, marianas, romances et rumbas.

Après deux albums sans guitare (« Firmamento » et « Diálogos de Viejos y Nuevos Sones ») Rocío Márquez revient à cet instrument fondamental du flamenco sous la main de Juan Antonio Suarez « Canito ». Enveloppés par les percussions d’Agustín Diassera, ils relèvent le défi d’exprimer leurs possibilités expressives de façon naturelle en passant par une constante expérimentation d’arrangements et de mélodies.

Rocío Márquez : chant
Juan Antonio Suarez « Canito » : guitare
Agustin Diassera : percussions

Site
Facebook

HORAIRES : Ouverture des portes : 20h00 – Début du concert : 20h30

Tickets

réserver

Tarif

Prévente 25 € – Guichet 28 € (assis – placement libre)

Youtube

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X