mars, 2018

sam10mar17:00VOYAGE AU PAYS DES CHAMANES : Concert - Projection - Conférence17:00 Style:Concert de chant diphonique,conférence

17h15 – 19h15 : PROJECTION / CONFERENCE

Ouverture des portes à 17h00

Projection du documentaire « L’école nomade »

Un film de Michel Debats, La Gaptière Production

En Sibérie orientale, une école nomade évenk a vu le jour. Elle nomadise comme une famille nomade, ordinateurs, tables et chaises sanglés sur les traîneaux de rennes. Avant la mise en place de cette école, Andrei, Vitia et les autres étaient pensionnaires dans des villages pendant l’année scolaire. Ils perdaient leur langue et leur culture. À présent, ils n’ont plus à faire de choix entre un mode de vie traditionnel et l’accès à une certaine modernité. Ils poursuivent le cursus académique russe tout en conservant le mode de vie, la langue, les techniques et les rituels évenks.

Conférence « Les peuples autochtones de Sibérie »

Avec Anne Victoire Charrin et Henri Lecomte

Henri Lecomte

Chercheur associé à l’INALCO (Centre d’Etudes et de Recherches sur la Russie et la Sibérie) est aussi membre associé du Séminaire d’Études Ethnomusicologiques de Paris-Sorbonne (Paris-IV). Il a effectué de nombreuses missions en Sibérie depuis le printemps 1992 et a étudié les musiques des peuples autochtones de Sibérie. Il a publié onze CD de collectages chez Buda Musique et l’ouvrage Les Esprits écoutent aux éditions Delatour.

Anne-Victoire Charrin 

Depuis son 1er voyage en Yakoutie en 1978, Anne-Victoire Charrin a effectué, tout au long des décennies qui suivirent, des missions auprès des autochtones de la Sibérie et de l’Extrême-Orient russe : Bouriates, Kètes, Koriaks, Tchouktches, Nivkhs, Nénètses, Khantys, Mansis. Spécialiste des cultures et littératures de ces peuples (doctorat sur l’oralité des Koriaks du Kamtchatka, doctorat d’État ès lettres et sciences humaines sur l’image des peuples de Sibérie dans la littérature russe), elle est actuellement professeur émérite de l’Inalco (Sorbonne Paris Cité).

Anne-Victoire Charrin est l’auteur de nombreux articles et ouvrages sur la Sibérie, éditrice et traductrice d’œuvres d’écrivains autochtones. À l’écoute des minorités de l’espace sibérien, elle s’interroge sur des problèmes d’autochtonéité, tout spécialement sur les mouvements actuels de reviviscence : revitalisation des langues, campements ethnographiques, développement des littératures, renouveau des rituels.

21h00 : CONCERT – Chant diphonique avec le chamane Nikolay Oorzhak

Ouverture des portes à 20h45

Nikolay Oorzhak est l’un des chamanes les plus réputés de la République de Touva (Fédération de Russie). Chamane des Cieux Noirs, guérisseur, il est aussi un maître de tous les styles de chant diphonique (Khoomei).

Pédagogue reconnu, il est l’auteur d’un système de transmission dit « Un-Hun », le son du soleil. Berger, c’est parmi les steppes, avec ses troupeaux, qu’il a commencé à comprendre les sons gutturaux que lui ont enseigné son père et grand-père. Entré à l’Institut de la culture d’Oulan-Ude avant de devenir directeur du Théâtre National, il a participé à de nombreuses productions s’inspirant de l’héritage traditionnel. Si dans la philosophie chamanique le monde naturel et cosmique est la clef de toutes les interprétations, il en est de même pour le chant touva et les instruments qui le portent (vièle à tête de cheval, tambour à main, igil, khomus).

Nikolay Oorzhak : chant diphonique, iguyl, guimbarde

Igor Koshkendey : chant diphonique, iguyl

Amir Oorzhak : tambour

http://altan-art.com/nikolay-oorzhak/

Projection et conférence accessibles uniquement aux personnes munies d’un billet pour le concert.

 

Tickets

RESERVER

Tarif

18 € (assis – placement libre)

Facebook

EVENEMENT

Youtube

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X